dimanche, 02 décembre 2012

Se charger chaque jour de sa croix

Voilà une parole de l'Evangile qui paraît bien difficile à intégrer dans nos existences...

La croix est synonyme d'humiliation, de fardeau, de souffrance ; c'est en tout cas la crucifixion de notre chair...

Seul le disciple de Jésus-Christ peut marcher dans cette voie-là. Et pourtant, heureux ceux qui y marchent ! Car s'ils perdent leur propre vie, il la retrouvent transfigurée et récompensée dans la Résurrection de Christ.

La mort à soi-même et la participation à la résurrection de Christ sont, non seulement le fondement de la conversion et du baptême, mais également le fondement quotidien de la vie chrétienne.

La croix porte en elle-même la puissance de la résurrection. Refuser la croix, c'est se refuser aussi la résurrection.

 Pierre R.

 

 

19:42 Publié dans Pastorale | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.